Ours Musique

L’actualité musicale en mode sauvage

Uncategorized

Récompensée aux GRAMMYs, Daya prend une nouvelle dimension

« Je pense personnellement que cette année a été une très bonne année pour ma croissance, ma progression et mon évolution« , déclare Daya, artiste lauréate du prix GRAMMY, en réfléchissant à l’année 2020 jusqu’à présent. « J’ai l’impression d’avoir pu affiner ma direction créative dans son ensemble, ce qui est vraiment passionnant« .

Se retrouver avec elle-même

L’année écoulée a été pour le moins traumatisante pour tout le monde. Avec toutes les périodes d’adversité, l’enfermement a permis aux artistes d’explorer la créativité, de surmonter les défis et de s’adapter.

Pour Daya, cela lui a permis de faire face à des choses qu’elle avait « un peu poussées sous le tapis » tout en apprenant des techniques de production et en se concentrant sur l’écriture de son propre texte pour la première fois depuis des années.

Son énorme nouveau single First Time représente un nouveau chapitre passionnant pour cette jeune femme de 22 ans, qui a reçu un GRAMMY pour le tube multiplatine Don’t Le Me Down en feat avec The Chainsmokers. Co-écrit avec SHY Martin et le duo de producteurs suédois Jack & Coke, il marque une « sorte de renaissance de carrière » alors qu’elle explore les premiers jours d’une nouvelle relation et « donne une nouvelle vie à quelque chose« .

Il témoigne de la liberté créative retrouvée qu’elle a adoptée en travaillant aux côtés de J Kash chez Sandlot Records et AWAL.

« C’était un tout nouveau départ pour moi« , a-t-elle déclaré au Daily Star Online. « J’ai tellement plus de contrôle sur ma créativité et je suis très honorée qu’ils me donnent cet espace pour faire ce que je veux, ce qui est vraiment rare dans l’industrie musicale de nos jours« .

Une figure au-delà de la musique

Cette année, Daya, qui figure chaque année depuis ses débuts sur la liste annuelle des moins de 21 ans du Billboard et qui a été la plus jeune à figurer sur la liste des moins de 30 ans de Forbes en 2017, a également encouragé ses fans à s’inscrire pour voter aux élections américaines de mardi (3 novembre).

Quelle que soit l’issue, Daya envisage l’avenir avec optimisme, alors qu’elle continue à travailler sur son nouvel album.

Elle l’a dit à Daily Star Online : « Je suis très excitée. J’ai l’impression que c’est une chose très précieuse et personnelle pour moi maintenant parce que mon équipe est si petite mais nous travaillons tous aussi dur que possible, nous sommes passionnés et j’aime m’entourer de personnes qui partagent ma vision créative et qui se laissent aller à de nouvelles idées« .